Formation qualifiante : Secrétaire assistant médico-social (SAMS)

La formation qualifiante « Secrétaire assistant médico-social »


La formation développe les compétences nécessaires pour maîtriser les Activités Types liées à l’exercice du métier de « secrétaire assistant médico-social (SAMS) » et prépare à la certification du Titre Professionnel de « secrétaire assistant médico-social » (TP-00374).
Pour rappel, le titre professionnel est un diplôme du Ministère du travail cadré par arrêté publié au journal officiel.

Le titre professionnel secrétaire assistant médico-social est un diplôme de niveau 4 (code NSF : 324t) et se compose de trois activités types, correspondant chacune à un bloc de compétences (voir la partie activités types).
Le titre professionnel peut être obtenu en une seule fois ou par capitalisation de blocs de compétences.

  

Le métier de secrétaire assistant médico-social


De manière générale, le secrétaire assistant médico-social assure, au sein des structures médicales, sociales ou médico-sociales, l’accueil des patients et des usagers, l’organisation et la planification des activités du service, la constitution et le suivi administratif des dossiers.
Il exerce sous l’autorité d’un médecin, d’un chef de service d’une structure médicale, sociale ou médico-sociale, dans le respect des procédures et de la réglementation en vigueur et en utilisant la terminologie et les techniques spécifiques au secteur.
Il travaille dans une équipe pluri professionnelle et est l’interface entre tous les intervenants et le public accueilli.

Les différents secteurs d’activités concernés sont principalement tant dans le secteur public que privé ou associatif :
-    le secteur sanitaire (hôpitaux : CH, CHR, CHU, CHRU, EPSM, … , établissements de santé à but non lucratif, cliniques privées, cabinets médicaux ou paramédicaux, maisons de santé pluridisciplinaires, centres d’imagerie médicale, laboratoires d’analyses de biologie médicale, établissements de soins de suite et de réadaptation, centres de médecine du travail, cabinets d’expertises médicales, …) ;
-    le secteur médico-social (établissements d’hébergement, d’accueil et de services, pour personnes âgées, pour enfants, adolescents ou adultes handicapés : CMPP, CRP, EHPAD, ESAT, IME, …) ;
-    le secteur social (services régionaux, départementaux et communaux de l’action sociale -CCAS-, caisses d’allocations familiales -CAF-, maisons départementales des personnes handicapées -MDPH-, centres d’hébergement de personnes en difficulté -CHRS-, services d’accueil pour les familles, maisons d’enfants à caractère social -MECS-, associations d’entraide et de secours, …) ;
- le télétravail en libéral ou pour le compte de sociétés de prestations de services spécialisées (prise de rendez-vous, retranscription de comptes rendus médicaux).

Les types d’emplois accessibles sont les suivants :
-    Secrétaire médical
-    Secrétaire médico-social
-    Secrétaire social
-    Assistant médico-administratif
-    Assistant médical
-    Secrétaire hospitalier
-    Télésecrétaire médical.

Dans la fonction publique (hospitalière ou territoriale), l’accès pérenne à l’emploi est soumis à concours.

Le secrétaire assistant médico-social peut évoluer, avec de l’expérience, vers un poste de Coordinateur responsable de secrétariats médicaux ou de celui de Technicien d'information médicale (TIM).
Dans le secteur associatif (social ou médico-social), le secrétaire assistant médico-social peut évoluer vers la fonction d’Assistant de direction.

La fiche de communication du ministère est disponible en téléchargement.

  

Les activités types


Le titre professionnel « Employé administratif et d’accueil » est composé de 2 blocs de compétence, tels que définis dans le « référentiel emploi activités compétences » :

-    Activité 1 : Assister une équipe dans la communication des informations et l’organisation des activités
o    Produire des documents professionnels courants
o    Communiquer des informations par écrit
o    Assurer la traçabilité et la conservation des informations
o    Accueillir un visiteur et transmettre des informations oralement
o    Planifier et organiser les activités de l'équipe

-    Activité 2 : Assurer l'accueil et la prise en charge administrative du patient ou de l'usager
o    Renseigner et orienter le public dans un service sanitaire, médico-social ou social
o    Planifier et gérer les rendez-vous de patients ou d'usagers
o    Assurer la prise en charge médico-administrative et sociale du patient ou de l'usager

-    Activité 3 : Traiter les dossiers et coordonner les opérations liées au parcours du patient ou de l'usager
o    Retranscrire des informations à caractère médical ou social
o    Assurer le suivi et la mise à jour des dossiers de patients ou d'usagers
o    Coordonner les opérations liées au parcours du patient ou de l'usager
o    Elaborer et actualiser des tableaux de suivi dans un service sanitaire, médico-social ou social

  

Les modalités d’évaluation


Comme pour tout titre professionnel, les modalités d’évaluation sont fixées par un « référentiel d’évaluation » :

-    Les Evaluations en Cours de Formation (ECF) : elles sont mises en œuvre par l’équipe pédagogique et s’appuie sur des situations d’évaluation types mises à disposition par le ministère. Les résultats sont reportés dans le livret d’évaluations passées en cours de formation destiné au jury d’examen. 
Pour plus d’informations visionnez la vidéo.

-    Le Dossier Professionnel : document obligatoire, il est composé de deux parties (administrative et professionnelle), il est à remplir par le candidat avec une formalisation imposée. Il permet au candidat de présenter différentes expériences (travail, bénévolat, formation) en lien avec le titre. 

-    Une session d’examen : 
o    pour le titre professionnel complet,  évaluée par un jury d’examen habilité et externe à l’établissement et composée de plusieurs épreuves :
    Une mise en situation professionnelle écrite d’une durée de 4h00,
    Une mise en situation orale d’une durée de 10 minutes (+ 10 minutes de préparation)
    D’un entretien technique de 25 minutes

o    pour chaque CCP (parcours par capitalisation), évalué par un jury d’examen habilité et externe à l’établissement et composée de plusieurs épreuves :
    Une mise en situation professionnelle écrite et/ou orale d’une durée entre 2h20 et 3h00, selon le CCP,
    Un entretien technique d’une durée de 20 minutes

-    Un entretien final avec le jury, pour l’épreuve au titre professionnel ou lors du passage du dernier CCP amenant au titre lors d’un parcours par capitalisation, d’une durée de 15 minutes.

Des aménagements (temps, matériel, aide humaine) sont possibles en fonction de la situation de handicap de la personne, en application du cadre légal.

  

Durée et modalités de l’accompagnement 


La formation est proposée sur une durée de 2 450 heures, soit environ 70 semaines. Une préparatoire est incluse. 
Ce temps, plus long que dans les dispositifs de droit commun, permet de prendre en compte la globalité de la personne et de proposer un accompagnement médico-social en parallèle, par l’équipe pluriprofessionnelle ou en coordonnant le parcours avec des prestataires extérieurs ou partenaires. 
L’accompagnement est personnalisé et contractualisé.

Deux périodes d’application en entreprise (PAE) de 175 heures pour la première et 280 heures pour la deuxième.

La formation peut être complète ou modulaire, en fonction du projet personnalisé de la personne. Les périodes d’application en entreprise peuvent être sur des durées fixes ou perlées tout au long du parcours, sur le principe d’une alternance. 

Les modalités d’accompagnement sont diverses : 
-    En présentiel,
-    En distanciel 
-    ou mixte. 

Une pédagogie individuelle et collective est mise en place, les supports pédagogiques sont diversifiés (papier, numérique, outils collaboratifs, plateforme FOAD). Sur le site, chaque stagiaire a un espace personnel, composé d’un bureau avec rangement, d’un PC complet avec accès réseau, l’accès à la documentation professionnelle, un système d’impression en ligne. 

  

Les conditions d’accès 


L’accès à la formation et à l’accompagnement par l’ESRP Le Coteau se fait sur notification MDPH.
Une liste d’attente est établie. 10 entrées sont faites tous les 9 mois environ.

Des pré requis sont obligatoires :
-    Niveau 1ère /Terminale ou équivalent : maîtrise des règles orthographiques, grammaticales et syntaxiques, maîtrise des règles de calculs de base,
-    Le parcours de soin est mis en place et stabilisé.

  

Les équivalences avec d’autres certifications


Selon les modalités définies par arrêté, le titre professionnel présente des équivalences avec :
o    Secrétaire assistant
o    Secrétaire comptable
o    Secrétaire assistant immobilier

  

Statut de l’usager durant son accompagnement


L’usager a un statut de stagiaire de la formation professionnelle durant tout son accompagnement qui lui ouvre droit à une rémunération versée par la région, via le prestataire Docapost.
Le montant de la rémunération dépend de la situation professionnelle antérieure du stagiaire. 

Coût de l’accompagnement


Les frais pédagogiques et d’hébergement, le cas échéant, sont entièrement pris en charge par l’Assurance Maladie, dans le cadre du financement pluriannuel de l’établissement. 

Les frais de repas et de transport restent à la charge du stagiaire.

  

Télécharger la plaquette 

esrp_fiches_formations_le_coteau_la_gaude.pdf (1.91 Mo)