La Remobilisation

Finalité de la Remobilisation


La « Remobilisation » permet de prendre le temps pour redynamiser un projet d’insertion sociale et/ou professionnelle et de déterminer les freins et les leviers pour sa mise en œuvre.

Pour ce faire, la Remobilisation s’appuie sur un travail autour du trépied :
-    santé
-    autonomie
-    participation sociale

  

La Remobilisation : Pour qui ?


La prestation de Remobilisation s’adresse à des personnes :
-    adultes ou jeunes adultes (à partir de 16 ans), 
-    ayant une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) et une décision d’orientation vers l’ESRP notifiée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
-    ayant besoin d’une étape de mobilisation préalable à un travail sur le projet d’insertion professionnelle et/ ou social (éloigné de l’emploi, faible expérience professionnelle, besoin de remise au travail, rupture avec les exigences du monde du travail)

A ces caractéristiques, s’ajoutent les critères obligatoires suivants :
-    situation médicale stabilisée et permettant de se redynamiser sur un projet d’insertion,
-    être en capacité de lire et écrire en français (niveau B1 minimum)

  

Durée de l’accompagnement et modalités


L’accompagnement est personnalisé aux besoins et capacités du stagiaire. La durée maximum est de 735 heures, soit environ 5 mois. 
L’accompagnement peut être modulaire, à temps plein ou à temps partiel. 
Présentiel obligatoire.

  

Les objectifs de la Remobilisation


La Remobilisation poursuit les objectifs suivants :

  • gérer ses relations interpersonnelles, développer ses habiletés sociales et être acteur dans un groupe,
  • structurer son quotidien, développer son autonomie,
  • améliorer son hygiène de vie, apprendre à gérer sa fatigabilité, mieux gérer son handicap,
  • se préparer à reprendre une activité professionnelle, tant sur le plan physique que mental,
  • évaluer les savoirs de base en français, mathématiques et informatique
  • remobiliser ses capacités d’apprentissage,
  • lutter contre la fracture numérique et proposer une éducation numérique (démarches informatiques, utilisation informatique de base)
  • repérer ses potentialités et ses freins à sa réinsertion socio-professionnelle et savoir les exploiter,
  • réaliser des démarches actives nécessaires pour la mise en œuvre de son projet d’insertion sociale et/ou -professionnelle et maintenir sa mobilisation, 
  • proposer une expertise, tant pour les orienteurs que pour les usagers, afin de permettre la mise en œuvre d’un projet de vie réaliste.

  

Pour quels besoins SERAFIN-PH ?


En application de la nomenclature SERAFIN-PH, le dispositif de remobilisation répond aux besoins suivants :

111.1. Besoins en matière de fonctions mentales, psychiques, cognitives et du système nerveux
111.4. Besoins relatifs à la voix, à la parole et à l’appareil bucco-dentaire
111.10. Besoins pour entretenir et prendre soin de sa santé
121.1. Besoins en lien avec l’entretien personnel
121.2. Besoins en lien avec les relations avec autrui
121.4. Besoins pour prendre des décisions adaptées et pour la sécurité    132.2. Besoins pour accomplir les activités domestiques
133.2. Besoins en lien avec le travail et l’emploi
133.3. Besoins transversaux en matière d’apprentissage
133.4 Besoins pour la vie familiale, la parentalité, la vie affective et sexuelle
133.5. Besoins pour apprendre à être pair-aidant
134.1 Besoins pour participer à la vie sociale
135.1 Besoins en matière de ressources et d’autosuffisance économique

  

Statut de l’usager durant son accompagnement


L’usager a un statut de stagiaire de la formation professionnelle durant tout son accompagnement qui lui ouvre droit à une rémunération versée par la région, via le prestataire Docapost.
Le montant de la rémunération dépend de la situation professionnelle antérieure du stagiaire. 

Coût de l’accompagnement


Les frais pédagogiques et d’hébergement le cas échéant sont entièrement pris en charge par l’Assurance Maladie, dans le cadre du financement pluriannuel de l’établissement. 

Les frais de repas et de transport restent à la charge du stagiaire.

  

Télécharger la plaquette 

esrp_fiches_formations_le_coteau_la_gaude.pdf (1.91 Mo)